Accéder au contenu principal
En sol majeur

Fawaz Baker (Rediffusion)

Audio 48:30
Fawaz Baker à l'école de musique de Bar Elias, au Liban.
Fawaz Baker à l'école de musique de Bar Elias, au Liban. © Ieva Saudargaitė
Par : Yasmine Chouaki

Faire rentrer une mélodie de Charlie Parker dans un camp de réfugiés syriens, auLiban : désormais, c’est possible avec Fawaz Baker. Un nom qui circule comme le lait sur le feu auprès de ses naufragés de la guerre... Alors ce Fawaz Baker, c’est qui ? D’abord, c’est un amoureux de la terre, né en Syrie, exilé auj sur les bords de Seine. Ensuite c’est un amoureux de la musique, note bleue ou quart de ton, c’est un multiinstrumentiste qui regarde le beau, quelle que soit la musique. Mais y a un petit souci dans ce portrait En Sol Majeur, c’est que Fawaz Baker n’aime pas trop se retourner sur ses vies antérieures : ancien architecte, ancien directeur du Conservatoire de musique d’Alep... il respecte l’antique, mais n’aime pas trop l’ancien. Pour lui qui a tout perdu, ce qui compte c’est de vivre ici et maintenant. Ici, en France, où il conciliabule avec les ménestrels bretons (voir son association avec le Quartz) et maintenant dans ces camps de réfugiés au Liban où trois écoles forgent l’esprit de ces enfants de la guerre, à reconnaître le beau dans une note de musique...→ Un portrait de Fawaz Baker sur le site du Télégramme.

Publicité

Les choix musicaux de Fawaz Baker

Fawaz Baker Tango pour Alep

Ziad Rahbani Ana Moush Kafer

Wajd Ensemble Haya Wa Nadim

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.