Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Affaire Epstein: «Des ramifications internationales dont on ne peut pas encore estimer les conséquences»

Audio 05:48
RFI

La version officielle du suicide n'a toujours pas pu être confirmée par l'autopsie dimanche, au lendemain de la mort en prison à New York du financier Jeffrey Epstein. Ami des puissants et figure de la jetset américaine, l’homme était incarcéré depuis juillet pour de multiples agressions sexuelles présumées sur mineures. Les théories du complot font rage, alimentées par le président Donald Trump, alors que les victimes témoignent et mettent en cause des personnalités comme l'ex-président démocrate Bill Clinton ou encore le prince Andrew, fils de la reine Elizabeth II. André Kaspi, historien spécialiste des Etats-Unis, professeur émérite à la Sorbonne et auteur de La Nation armée - Les armes au coeur de la culture américaine, répond aux questions de RFI.

Publicité

« Donald Trump a tout intérêt à relayer les théories conspirationnistes puisqu’elles mettent en cause Bill Clinton. Et en mettant en cause Bill Clinton, elles mettent en cause les démocrates. On est dans une affaire qui touche à la campagne électorale. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.