Accéder au contenu principal
Invité de la mi-journée

Brexit: «Boris Johnson a aggravé les choses en suspendant le Parlement»

Audio 06:54
Une loi votée mercredi 4 septembre par les députés, et qui devrait être adoptée par la Chambre des Lords dans les jours qui viennent, contraint le Premier ministre Boris Johnson à demander à l'UE un report de trois mois.
Une loi votée mercredi 4 septembre par les députés, et qui devrait être adoptée par la Chambre des Lords dans les jours qui viennent, contraint le Premier ministre Boris Johnson à demander à l'UE un report de trois mois. Neil Hall/Pool via REUTERS

Après avoir perdu sa majorité à la Chambre des Communes et échoué à convoquer des élections anticipées, le Premier ministre britannique Boris Johnson revoit aujourd’hui sa stratégie, dans l'espoir que des élections anticipées puissent encore être organisées avant le 31 octobre et lui donner une nouvelle majorité. 21 députés conservateurs modérés -- dont des poids lourds du parti -- ont voté avec l'opposition pour contrecarrer sa stratégie sur le Brexit. Le décryptage de Jon Henley, correspondant Europe du quotidien britannique The Guardian à Paris.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.