Accéder au contenu principal
Revue de presse Afrique

A la Une: la lutte finale du camarade Bob

Audio 04:14
Robert Mugabe, ancien president du Zimbabwe.
Robert Mugabe, ancien president du Zimbabwe. REUTERS/Siphiwe Sibeko

Publicité

« L’ancien président du Zimbabwe est mort », lancent en chœur The Herald, The Sunday Mail et The Sunday News. A la hâte, via leur site Internet, ces journaux zimbabwéens rapportent l’hommage du successeur de Robert Mugabe, qui a annoncé la nouvelle sur un réseau social, affirmant que la nation venait de perdre « une icône de la libération, un panafricaniste ayant dédié sa vie à l’émancipation comme au renforcement de son peuple ». Révérence d’Emmerson Mnangagwa dans laquelle l’actuel président zimbabwéen souligne aussi la « contribution à l’histoire de (la) nation et du continent » africain qui ne sera « jamais oubliée », souligne The Herald.

En Afrique du Sud voisine, le site du Cape Times signale l’émotion des militants de l’ANC qui portent le deuil de leur « frère Camarade Président Robert Mugabe ».

Le camarade Bob est donc mort, mais le Zimbabwe « se cherche toujours une nouvelle identité », souligne de son côté le Mail & Guardian à Johannesburg.

Accusé Kamto, levez-vous !

Au Cameroun, l’opposant politique Maurice Kamto et 91 de ses partisans à partir d’aujourd’hui devant les juges militaires. Un procès « politique » dénoncé par l’opposition comme par plusieurs organisations internationales de défense des droits de l’homme et par nombre de journaux dans le monde en général et en Afrique en particulier.

Témoin Le Pays au Burkina Faso. Ce quotidien n’a pas de mot assez durs contre ce procès dont le verdict est, selon lui, « connu d’avance ». Après avoir dénoncé la « paranoïa qui habite le sénile président Paul Biya du fait de son addiction maladive au pouvoir », Le Pays regrette ce qu’il estime être une « instrumentalisation de la Justice qui se met au service d’un dictateur pour embastiller un pauvre opposant ».

Ainsi donc Maurice Kamto se retrouve devant des juges engalonnés pour ce que Le Pays appelle une « mascarade de procès », mais attention, prévient ce quotidien ouagalais, l’opposant camerounais peut « tirer de son martyr, de réels et légitimes motifs de satisfaction. Car son sacrifice n’est pas vain. La postérité, sans nul doute, saura lui rendre hommage. »

Tananarive, le pape arrive

C’est aujourd’hui que le pape François arrive pour trois jours à Madagascar. Et dans les rues d’Antananarivo, la capitale, c’est l’effervescence. C’est ce que souligne Afrik.com. Ce site Internet remarque que la visite de sa sainteté le pape François à Madagascar est « attendue avec joie par la population. Plus de 500 000 fidèles venant de 22 régions » devraient déjà être à l’accueil du souverain pontife.

Mais ça n’est rien en en comparaison de ce qui est attendu dimanche dans la capitale. On prévoit « entre 800 000 et 1 million de fidèles » pour assister à la grand’messe du pape, prédit ce journal africain en ligne !

Sur place, François devrait délivrer un message de paix, d’encouragement, « mais aussi de lutte contre la corruption et le népotisme qui sévit dans ces pays », énonce encore Afrik.com

Boni Claverie envisage une transition en Côte d’Ivoire

En Côte d’ivoire enfin – fait rare pour être souligné - c’est une femme politique qui est à la Une ce matin : Danielle Boni Claverie, qui faisait sa rentrée hier à Abidjan. La présidente de l’URD, l’Union républicaine pour la démocratie est en effet tout à la fois à la Une des quotidiens L’Inter, Le Temps et Soir Info. « Le pays va mal », lance-t-elle sur celle du premier ; Boni Claverie « en colère contre Alassane Ouattara », enchérit celle du deuxième ; tandis que la troisième Une  - celle du quotidien indépendant Soir Info donc,–lance une des remarques faites hier par la présidente de l’URD : « Il va peut-être falloir envisager une transition ».

Face à la presse hier à Abidjan, Danielle Boni Claverie a donc dénoncé le « processus » électoral « en cours », complète Echos Medias, car il serait, selon la présidente de l’URD, « sous la menace d’irrégularités », pointe ce journal en ligne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.