Géopolitique, le débat

Mark Zuckerberg veut-il devenir le maître du monde ?

Audio 49:00
Créé en 2004, Facebook enregistre un chiffre d'affaires de 55 millions de dollars en 2018.
Créé en 2004, Facebook enregistre un chiffre d'affaires de 55 millions de dollars en 2018. REUTERS/Dado Ruvic/Illustration/File Photo

Il a toujours l’allure d’un éternel adolescent un peu mal à l’aise dans ses baskets et pourtant Mark Zuckerberg est aujourd’hui à 35 ans la 8e fortune mondiale, à la tête d’un empire : Facebook, 2 milliards et demi d’utilisateurs mensuels, créé en 2004, et ses petites sœurs Whatsapp, Instagram et Messenger. Chiffre d’affaires en 2018 : 55 milliards de dollars. Une pieuvre aux tentacules qui ne cessent de s’étendre, un monstre impossible à contrôler, mais qui, lui, contrôle nos données personnelles, un risque pour la démocratie voilà ce qu’affirment ses détracteurs.Il faut dire que la confiance en Facebook en a pris un coup en 2018 avec le scandale Cambridge Analytica, coup d’envoi d’une longue série de révélations sur les failles de sécurité du réseau social, les fuites de données, les campagnes de désinformation ou de dénigrement, la diffusion de contenus haineux... Les mea culpa laborieux de Mark Zuckerberg ont-ils réellement convaincu ? Que vise le jeune patron en annonçant le lancement en 2020 d’une nouvelle monnaie virtuelle la Libra ? Est-ce une menace pour la souveraineté des États ? Faut-il démanteler Facebook comme le préconisent certains ? Mark Zuckerberg veut-il devenir le maître du monde ?

Publicité

Invités :
- Gilles Babinet, entrepreneur, vice-président du Conseil national du numérique et conseiller de l’Institut Montaigne sur les questions numériques, auteur de Transformation digitale : l’avènement des plateformes, aux éditions Le Passeur
- Jean-Hervé Lorenzi, président du cercle des économistes et auteur, chez Eyrolles, de La nouvelle résistance face à la violence technologique, livre co-écrit avec Mickael Berrebi et Pierre Dockès

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail