Accéder au contenu principal
La une de la presse cette semaine à Kinshasa

À la Une: l’affaire des 15 millions de dollars américains, scandale du sexe de Matadi

Audio 03:00
Kamanda wa Kamanda.
Kamanda wa Kamanda. © Thomas Nicolon

Publicité

L’affaire des 15 millions de dollars américains, le déraillement d’un train à Nyunzu, le scandale du sexe de Matadi. Ces titres étaient à la Une des journaux cette semaine.

Dossier des 15 millions de dollars disparus du circuit du Trésor public, c’est Le Maximum qui s’interroge « Magouilles ou maladresse » ? Le trihebdomadaire affirme ensuite que « toutes les enquêtes convergent vers le Comité de suivi des prix des produits pétroliers dont les mandataires auteurs des transferts demeurent étonnamment libres comme le vent ». Et de poursuivre : « Plus de doute : des fonds publics ont bel et bien été siphonnés du compte du comité de suivi des prix des produits pétroliers, en cinq tranches selon la méthode généralement adoptée par ceux qui cherchent à ne pas attirer l’attention », précise Le Maximum qui conclut « L’argent n’aime pas le bruit ».

Pour Le Potentiel qui titre « Malaise à la présidence », c’est un pavé dans la mare de la rentrée politique congolaise. « Depuis des semaines, l’affaire dite des "15 millions de dollars" présumés disparus des comptes du Trésor défraie la chronique en RDC et éclabousse la présidence congolaise », affirme ce quotidien qui écrit : « Le tout-puissant directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe, qualifié par ses détracteurs de "président bis", figure parmi les quatre personnalités que l’Inspection générale des finances tient pour responsables dans cette affaire ».

Autre titre dans les journaux : la catastrophe ferroviaire au Tanganyika. « Encore une fois, la RDC est frappée ! », s’exclame le quotidien Le Phare qui précise : « Un grave accident ferroviaire a fait une quinzaine de morts et plusieurs blessés dans la province du Tanganyika, à en croire le bilan partiel livré par les autorités provinciales ». « Cet accident survenu tôt le matin du jeudi 12 septembre, explique le journal, a été causé par un train de marchandises en provenance de Kindu ». « Les victimes, indique Le Phare, étaient des voyageurs clandestins ».

De son côté, le journal L’Avenir, chiffre à 15 le nombre des victimes causées par cet accident. Et annonce que le gouvernement dépêche une mission d’assistance. Et le journal de rappeler c’est le deuxième accident de train en l’espace de six jours sur l’axe Kalemie-Kabalo, après celui survenu le 6 septembre.

Africa News enfin s'interroge : est-ce la fin du règne d'Atou Matubuana, le gouverneur du Kongo Central ? Le journal révèle que le procureur général près la Cour de cassation a écrit à l’Assemblée provinciale pour demande la levée des immunités du numéro un de l’administration provinciale afin de le poursuivre en justice. Atou Matubuana est présumé commanditaire du scandale qui avait défrayé la chronique à Matadi. L’affaire est en rapport avec les événements ayant mis en scène le vice-gouverneur et l’assistante du gouverneur. « Des faits constitutifs de l’infraction d’outrage public aux bonnes mœurs », écrit le procureur général cité par Africa News.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.