Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

L’Europe en manque d’eau

Audio 19:30
Cecilia Barbero, une écologiste au service de la reforestation.
Cecilia Barbero, une écologiste au service de la reforestation. © Diane Cambon
Par : Frédérique Lebel

La balle est dans le camp des dirigeants mondiaux. Ils se retrouvent aujourd’hui (23 septembre 2019) au siège de l’ONU à New York pour le sommet action climat. Mais, seuls la moitié des 136 chefs d’État et de gouvernement ont répondu présent. Et les absents sont de taille : États-Unis, Australie, Brésil… Et pourtant, urgence il y a. En Europe comme ailleurs. En Espagne, par exemple, la désertification concerne plus de 30% du territoire.En cause les mauvaises pratiques agricoles, l’urbanisation mais aussi le changement climatique. Des citoyens et une association Reforesta, tentent d’inverser la tendance, en reboisant. C’est le reportage de Diane Cambon.

Publicité

Et en Italie, c’est un cinquième du territoire qui risque de se transformer en désert, estime l’un des principaux syndicats agricoles. Et les températures vont continuer à grimper, de trois à six degrés en plus d’ici la fin du siècle. Cécile Debarge.

Et dans ce paysage aride, la France n’est pas épargnée. En ce début d’automne 2019, 88 départements font toujours l’objet de restrictions d’eau. Si bien qu’un drôle de métier qu’on croyait en voie de disparition est en train de renaître : sourcier. Des professionnels, mais aussi des particuliers les sollicitent et leur demandent de trouver des sources d’eau sur leur terrain. Alexis Bédu a rencontré un sourcier en région parisienne.

Le mal logement
Là encore, ce sont des particuliers qui se mobilisent, et qui agissent. À Lille, le propriétaire d’une grande maison a eu une idée toute simple, louer les chambres vides de son logement à des touristes de passage, et financer ainsi des logements pour les familles sans abris. Un projet qui a depuis pris de l’ampleur et qu’il a baptisé : Ch’tite maison solidaire. Reportage dans le nord de la France signé Lise Verbeke.

Qui sont les hackers russes, doit-on les craindre ?
Au terme d’un an et demi d’enquête, les journalistes Boris Razon et Étienne Huver publient « Les nouvelles guerres : sur la piste des hackers russes » aux éditions Arte Éditions et Stock. Un livre doublé d’un documentaire Étienne Huver a raconté à Margot Turgy quel était le profil type de ces hackers.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.