Accéder au contenu principal
Invité international

Faillite de Thomas Cook: «On ne consomme pas le voyage comme avant»

Audio 05:33
Les files d'attente s'allongent face au comptoir Thomas Cook à l'aéroport d'Héraklion (Crète), ce 23 septembre 2019.
Les files d'attente s'allongent face au comptoir Thomas Cook à l'aéroport d'Héraklion (Crète), ce 23 septembre 2019. REUTERS/Stefanos Rapanis

Le plus ancien voyagiste du monde, le britannique Thomas Cook, s'est déclaré en faillite ce 23 septembre. Faute d’avoir pu trouver 200 millions de livres sterling sur une dette globale de plus de un milliard, le voyagiste est liquidé. Résultat : 600 000 personnes en vacances au 4 coins du monde laissées sur le carreau, charge maintenant à leur pays respectifs de les rapatrier, une opération de rapatriement hors-normes ! Les salariés du groupe (près de 22 000 dont 9 000 au Royaume-Uni) vont pour la plupart se retrouver au chômage dès ce lundi. Pour parler de cette faillite, Jean-Baptiste Marot a interrogé Laurent Guéna, rédacteur en chef adjoint au Quotidien du Tourisme.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.