Accéder au contenu principal
En sol majeur

Philippe Laïk, le souffle algérien, le coeur francaoui

Audio 48:30
Philippe Laïk.
Philippe Laïk. DR
Par : Yasmine Chouaki
50 mn

Bien qu’il n’y soit jamais retourné, l’Algérie est éternellement présente en lui. Je viens de refermer son roman intituléSous le soleil, les armes : et moi aussi, j’y suis restée. Où ça ? Dans cette Algérie brûlante où on voit des treillis passer de la torture au p’tit verre de pastis. Suis restée aussi dans la tête de son héros, un cinéphile envoyé au djebel pour casser du fell (i.e du fellagha). Un personnage qui ressemble comme deux gouttes de kawa à son auteur Philippe Laïk qui a bien vécu 26 mois et 7 jours de guerre d’Algérie. Sa mémoire n’a rien oublié du bled, ce putain de bled, et son amour de la fiction a fait le reste : il a chroniqué comme il fallait cette page encore silencieuse de notre histoire coloniale française. Dans la vraie vie, Philippe Laïk - passionné d’Orson Welles et de Georges Simenon- a rejoint l’histoire de la télévision française (celle de l’ORTF) et a réalisé bon nombre de scénarios...

Publicité

Les choix musicaux de Philippe Laïk

Mouloudji Le déserteur

Reinette l'oranaise Ana Louliya

Charlie ParkerLaura

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.