Invité international

Offensive turque en Syrie: «L’EI profitera du chaos pour se réimplanter dans la région»

Audio 07:37
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé le début de l'offensive turque contre les YPG, ce mercredi 9 octobre (photo d'illustration).
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé le début de l'offensive turque contre les YPG, ce mercredi 9 octobre (photo d'illustration). Murat Cetinmuhurdar/Presidential Press Office/Handout via REUTER

L’armée turque a lancé, ce mercredi 9 octobre, son opération militaire dans le nord-est de la Syrie contre la milice kurde YPG. Un sujet majeur d'inquiétude concerne le sort des jihadistes, notamment européens, prisonniers des forces kurdes. L’analyse de Didier Billion, directeur adjoint de l'Iris, spécialiste de la Turquie et du Moyen-Orient (interview réalisée peu avant l'annonce du début de l'offensive turque).

Publicité

« S’il y a une situation de guerre qui prévaut avec une intervention militaire turque, les forces kurdes seront plus préoccupées, à juste titre, à se défendre qu’à combattre Daech [le groupe État islamique, ndlr]. Daech, par ailleurs, profitera incontestablement de la situation de chaos pour se réimplanter dans la région. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail