Accéder au contenu principal
Carrefour de l'Europe

En Pologne, les ultraconservateurs du PIS s’enracinent dans la société

Audio 49:00
Le chef du PiS Jaroslaw Kaczynski, le 13 octobre 2019 à Varsovie, a regretté que son parti n'ait pas remporté la majorité au Sénat.
Le chef du PiS Jaroslaw Kaczynski, le 13 octobre 2019 à Varsovie, a regretté que son parti n'ait pas remporté la majorité au Sénat. REUTERS/Kacper Pempel
Par : Daniel Desesquelle
51 mn

Dimanche dernier (13 octobre 2019), les Polonais ont été très nombreux à se rendre aux urnes et ils ont accordé une victoire historique au PIS, le parti Droit et Justice de Jaroslaw Kaczynski, le leader historique de cette formation ultraconservatrice.Toutefois, l’opposition relève la tête et la gauche fait son grand retour à la Diète (le Parlement polonais), après quatre années d’absence. Au lendemain de ces élections, plus que jamais deux Pologne s’opposent, la première urbaine, bien insérée dans la mondialisation et la seconde rurale sous l’influence de la très puissante église catholique. L’attitude de la Pologne régulièrement critique au sein de l’Union européenne, va-t-elle évoluer ?

Publicité

 

Avec :
- Georges Mink, professeur au Collège d’Europe et directeur de recherche émérite au CNRS. Dernier livre : «La Pologne au coeur de l’Europe» chez Buchet-Chastel.
Plus d’infos : ici
- Roman Krakovsky, historien, maître de conférences à l’Université de Genève. Auteur de «Le Populisme en Europe centrale et orientale» chez Fayard.
Plus d’infos : ici

 

 

 

 

 

 

 - Piotr Moszynski, correspondant à Paris du quotidien Gazeta Wyborcza. En ligne de Varsovie.
Plus d’infos : ici

Avec Romain Su de Courrier International

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.