Accéder au contenu principal
Décryptage

Après la démission du Premier ministre Saad Hariri, quel est l’avenir politique au Liban?

Audio 19:30
Saad Hariri.
Saad Hariri. © REUTERS/Mohamed Azakir
Par : Hugo Lanoë
21 mn

Après treize jours d'une contestation inédite au Liban, Saad Hariri a présenté, ce mardi 29 octobre 2019, sa démission et celle de son équipe gouvernementale.

Publicité

Le ton grave et devant la photo de son père, Rafic Hariri, le Premier ministre libanais a fait une très brève allocution à la télévision. Les mots ont été choisis, pesés : « intégrité du Liban » ; « paix civile » ; « droits des citoyens ». Saad Hariri dit être « dans une impasse ». Une prise de parole scrutée par les manifestants. Poings levés, ces derniers ont laissé éclater leur joie sur la place des Martyrs, au cœur de Beyrouth, véritable épicentre de la contestation. Quel est désormais l'avenir politique du pays ? Quelles peuvent être les conséquences de cette démission ? Quelle suite donner au mouvement social ?

Avec :
-
Antoine Basbous, politologue et directeur de l’Observatoire des Pays Arabes
- Agnès Levallois, vice-présidente de l’IREMMO – Institut de recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient et maîtresse de recherche à la FRS - Fondation pour la recherche stratégique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.