Accéder au contenu principal
Autour de la question

Pourquoi tant d’espèces humaines aujourd’hui disparues? (Rediffusion)

Audio 48:30
Vue latérale de la phalange proximale de pied de la nouvelle espèce Homo luzonensis. La courbure longitudinale, marquée chez H. luzonensis (et habituellement absente dans le genre Homo), est ici bien visible.
Vue latérale de la phalange proximale de pied de la nouvelle espèce Homo luzonensis. La courbure longitudinale, marquée chez H. luzonensis (et habituellement absente dans le genre Homo), est ici bien visible. © Callao Cave Archaeology Project

Pourquoi tant d’espèces humaines aujourd’hui disparues ?Rencontre avec le petit dernier, l’homme de Luzon, découvert aux Philippines par notre invité Florent Détroit.Mais qui était Homo Luzonensis ?

Publicité

Partons sur les traces d’une nouvelle espèces humaine, aujourd’hui disparue, l’homme de Luçon : Homo Luzonensis, qui a fait la Une de la prestigieuse revue scientifique Nature. Quelques dents, des os de pied datés d’il y a plus de 50 000 ans présentant des caractères à la fois archaïques et modernes, découverts sur une île des Philippines par notre invité le paléoanthropologue Florent Détroit. Ce qui porte désormais à 6, les espèces du genre homo contemporain au nôtre. Comment expliquer une telle diversité de la famille humaine ? Pourquoi et comment ces espèces ont-elles disparu au profit d’une seul,  la nôtre : homo sapiens. Comment décrire tous ces autres ancêtres de l’humanité ? Se sont-ils croisés ? Comment refaire notre album de famille en y incluant encore un nouveau venu ?

Avec Florent Détroit, maître de conférences du MNHN et membre du Département Homme et Environnement.

→ Toutes les informations sur Homo Luzonensis ici.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.