Accéder au contenu principal
Tous les cinémas du monde

Ladj Ly commente en exclusivité la première bobine de son film «Les Misérables»

Audio 48:30
Ladj Ly.
Ladj Ly. © RFI/Sébastien Bonijol

C’est le film coup de poing, coup d’essai et coup de maître, du cinéma français cette année. Ce film a frappé les esprits au festival de Cannes, dont il est reparti avec le prix du Jury. Il a par ailleurs été choisi pour représenter la France dans la course à l’Oscar du meilleur film étranger.

Publicité

Ce premier long métrage, c’est Les Misérables. Le titre est, bien sûr, un hommage au roman que Victor Hugo écrivit en partie, en ces lieux, il y a plus d’un siècle. Mais, c’est aussi un titre qui désigne les habitants des quartiers populaires abandonnés des politiques publiques. Son réalisateur, Ladj Ly, s’est battu pour faire exister ce long-métrage. Il suit vingt-quatre heures dans la vie de plusieurs personnages de la cité des Bosquets de Clichy-Montfermeil. Le film montre qu’un incident (ici le vol d’un lionceau dans un cirque gitan) peut mettre le feu aux poudres. Nous consacrons une émission spéciale à cette œuvre.

Ladj Ly (au centre), Élisabeth Lequeret (g.) et Sophie Torlotin (d) à RFI.
Ladj Ly (au centre), Élisabeth Lequeret (g.) et Sophie Torlotin (d) à RFI. © RFI/Sébastien Bonijol

Ladj Ly nous en commente en exclusivité les quinze premières minutes, sa «  première bobine ».

Pause musicale : Supreme NTM Laisse pas traîner ton fils.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.