Accéder au contenu principal
Reportage international

L'Uruguay veut recycler ses déchets électoraux

Audio 02:33
Leonardo García est le directeur de l'entreprise Dafelir qui a déjà recyclé plus de 40 000 pancartes électorales.
Leonardo García est le directeur de l'entreprise Dafelir qui a déjà recyclé plus de 40 000 pancartes électorales. Théo Conscience/RFI

Alors que la COP25 s’est ouverte lundi 2 décembre à Madrid, l’Uruguay sort de plusieurs mois de campagne électorale. Après la victoire du candidat de la droite Luis Lacalle Pou le 24 novembre, le pays se retrouve confronté au problème des « déchets électoraux ».

Publicité

Les déchets électoraux, ce sont ces dizaines de milliers d’affiches et pancartes à l’effigie des candidats qui jonchent désormais les rues. Pour réduire leur impact écologique, une entreprise propose aux partis politiques de les recycler en pochettes de plastique cartonné, ou cartonplast.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.