Invité international

Pourquoi Guillaume Soro est-il de nouveau accusé de «tentative de coup d'État»?

Audio 08:05
Guillaume Soro lors d'une conférence de presse dans sa résidence à Abidjan, le 15 février 2019.
Guillaume Soro lors d'une conférence de presse dans sa résidence à Abidjan, le 15 février 2019. ISSOUF SANOGO / AFP

Un mandat d'arrêt international a été émis ce lundi soir par la justice ivoirienne contre Guillaume Soro, ex-chef de la rébellion et candidat à la présidentielle de 2020, qui devait rentrer en Côte d'Ivoire et s'est finalement détourné hors du pays. L'ancien président de l'Assemblée nationale et ancien Premier ministre est accusé de « tentative d'atteinte à l'autorité de l'État et à l'intégrité du territoire national ».

Publicité

« Ce n’est pas la première fois que Guillaume Soro est accusé d’être mêlé à une tentative de coup d’État. On se rappelle que lors du putsch du général Diendéré au Burkina Faso, le 10 septembre 2015, on avait parlé d’éléments démontrant l’implication de Guillaume Soro. [...] Il est peut-être préférable de laisser l’appareil judiciaire nous montrer les preuves contre Guillaume Soro avant de se prononcer. », explique le politologue ivoirien, Sylvain N'Guessan.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail