Accéder au contenu principal
Invité international

Fin du moratoire sur les essais nucléaires nord-coréens: Kim Jong-un peut penser qu’utiliser la force est un moyen de faire bouger les États-Unis

Audio 06:51
Le leader nord-coréen Kim Jong Un menace de mettre en place « une nouvelle arme stratégique » alors que les négociations avec les États-Unis piétinent.
Le leader nord-coréen Kim Jong Un menace de mettre en place « une nouvelle arme stratégique » alors que les négociations avec les États-Unis piétinent. KCNA via REUTERS
Par : Florent Guignard
8 mn

C'est un ultimatum qui avait laissé de marbre les États-Unis : la Corée du Nord menaçait de reprendre ses essais nucléaires si au 31 décembre Washington ne levait pas les sanctions économiques contre Pyongyang.

Publicité

Menace mise à exécution, en tous cas en paroles. Kim Jong-un a en effet annoncé aujourd'hui la fin du moratoire et l'arrivée prochaine dans l'arsenal nord-coréen d'une nouvelle arme stratégique.
« On est dans un rapport  de forces qui s’établit entre la Corée du Nord et les États-Unis, où la Corée du Nord utilise la seule arme qu’elle possède : la menace de reprendre ses essais balistiques à longue portée, qui visent directement le territoire américain. »
Valérie Niquet, maitre de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, apporte ses éclairages sur les annonces nord-coréennes et la réaction américaine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.