Accéder au contenu principal
Invité international

Iran: «Il ne faut pas que cette vengeance appelle à une nouvelle escalade»

Audio 08:22
Manifestation contre l'assassinat du major-général iranien Soleimani devant le bureau des Nations unies à Téhéran, 3 janvier 2020.
Manifestation contre l'assassinat du major-général iranien Soleimani devant le bureau des Nations unies à Téhéran, 3 janvier 2020. WANA (West Asia News Agency)/Nazanin Tabatabaee via REUTERS
Par : Sébastien Duhamel
10 mn

« Le monde ne peut se permettre une nouvelle guerre dans le Golfe », voilà les mots inquiets du secrétaire général des Nations unies AntÓnio Guterres face à la situation explosive de ces dernières 48 heures.

Publicité

Après avoir abattu par drone le général iranien Qassem Souleimani, les États-Unis ont mené de nouvelles frappes au nord de Bagdad. En face, l'Iran promet une vengeance dure. Pour décrypter cette actualité, notre invité est François Nicoullaud, ancien ambassadeur de France à Téhéran.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.