Accéder au contenu principal
Le club RFI

Haïti: 10 ans après le séisme

Audio 19:30
Des policiers haïtiens brandissant le drapeau national devant le palais présidentiel détruit, à Port-au-Prince, le 17 janvier 2010.
Des policiers haïtiens brandissant le drapeau national devant le palais présidentiel détruit, à Port-au-Prince, le 17 janvier 2010. REUTERS/Daniel Aguilar
22 mn

Que sont devenus Jonel Dilhomme et Anachcar Destin, étudiants haïtiens au Sénégal après le tremblement de terre de 2010 ?Souvenez-vous, le 12 janvier 2010, Haïti a été frappé par un violent tremblement de terre « Goudougoudou ». Port-au-Prince, la capitale a été dévastée. Le séisme a fait plus de 200 000 morts et des centaines de milliers de déplacés.

Publicité
Anachcar Destin.
Anachcar Destin. © Anachcar Destin

Une véritable catastrophe tant sur le plan humain que matériel. Les écoles et des universités sont restées très longtemps fermées. Il y a eu un élan de solidarité envers des étudiants haïtiens, certains ont reçu des bourses pour poursuivre des études dans des pays africains, comme le Sénégal. Jonel Dilhmome (Port-au-Prince) et Anachcar Destin (Paris) faisaient partie de ces étudiants. Que sont-ils devenus ? 
Nos invités reviennent sur leur séjour en terre africaine. Ils se souviennent de l’accueil du Club RFI de Saint-Louis, et donnent leur avis sur la situation du pays, 10 ans après le séisme.

Avec la participation d’Ousmane Gueye, journaliste, ancien coordinateur du Club RFI Saint-Louis (Sénégal).

Musique : Akouna Manno Beats, feat. Afrotronix et Vox Sambou.

Réalisation : Cécile Bonici. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.