Accéder au contenu principal

Hong Kong: Joshua Wong et deux autres militants prodémocratie condamnés à de la prison

Les dissidents sont emmenés au tribunal, ce 2 décembre 2020.
Les dissidents sont emmenés au tribunal, ce 2 décembre 2020. Anthony WALLACE AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Joshua Wong, l'une des figures les plus connues de la contestation à Hong Kong, et deux autres célèbres militants ont été condamnés, mercredi 2 décembre, à des peines d'emprisonnement pour avoir organisé une manifestation devant le quartier général de la police de Hong Kong en juin 2019.

Publicité

M. Wong, 24 ans a écopé de 13 mois et demi de prison tandis que ses camarades Agnes Chow et Ivan Lam ont été respectivement condamnés à dix et sept mois de détention. « Les jours à venir seront difficiles, mais nous tiendrons bon », a crié M. Wong alors qu'il était conduit à l'extérieur de la salle.

Les dissidents plaident coupable

Lors du procès, le 23 novembre, M. Wong, 24 ans ainsi que les deux autres dissidents, tous deux âgés de 26 ans, avaient plaidé coupable des faits qui leur étaient reprochés. « Les accusés ont appelé les manifestants à assiéger le quartier général (de la police de Hong Kong) et scandé des slogans hostiles à la police », a déclaré la magistrate Wong Sze-lai.

« La détention immédiate est l'option la plus appropriée », a-t-elle affirmé. Mme Chow a éclaté en sanglots à l'énoncé de sa condamnation. En dépit de sa jeunesse, M. Wong, qui a commencé à militer à 13 ans, a déjà effectué des séjours derrière les barreaux.

Résistance à Pékin

Incarnant aux yeux de l'opinion internationale la résistance à Pékin dans l'ex-colonie britannique, il a été désigné comme l'une des personnes les plus influentes du monde par les magazines Time, Fortune et Foreign Policy.  Le célèbre dissident hongkongais a juré de continuer à mener son combat pour la démocratie après sa condamnation : « Ce n'est pas la fin du combat (...) Nous rejoignons maintenant la lutte en prison aux côtés de nombreux manifestants courageux, moins visibles mais essentiels dans le combat pour la démocratie et la liberté de Hong Kong », peut-on lire sur le compte Twitter de M. Wong, quelques minutes après l'annonce de sa condamnation et celle de deux autres figures du mouvement pro-démocratie.

(avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.