États-Unis: Bernard Madoff, condamné en 2009 pour escroquerie financière, est mort en prison

Bernard Madoff, photographié en 2009, l'année où il a été condamné pour avoir détourné plus de 64 milliards de dollars.
Bernard Madoff, photographié en 2009, l'année où il a été condamné pour avoir détourné plus de 64 milliards de dollars. TIMOTHY A. CLARY AFP/File

Bernard Madoff purgeait une peine de 150 ans de prison pour une fraude pyramidale appelée « système de Ponzi », où les intérêts sont payés avec les fonds apportés par les nouveaux clients. 

Publicité

Bernard Madoff est mort ce mercredi 14 avril à 82 ans. Il était détenu au pénitencier fédéral de Butner, en Caroline du Nord. Il avait été jugé en 2009 et condamné à 150 ans de prison pour son rôle dans la mise au point d'un mécanisme de fraude qui avait permis de détourner des montants estimés à 64,8 milliards de dollars (54,2 milliards d'euros au cours actuel). Il avait d'ailleurs plaidé coupable de onze chefs d’inculpation, dont ceux de fraude sur le marché des valeurs, fausses déclarations aux autorités boursières, faux en écritures, blanchiment d’argent. 

Des victimes très nombreuses

Parmi les victimes de Bernard Madoff, des banques, des assurances, des fondations, comme la Fondation Elie Wiesel vouée à la mémoire de la Shoah, le cinéaste Steven Spielberg, l’acteur John Malkovich, ou encore le joueur de baseball Sandy Koufax. L’avocat de Bernard Madoff lui-même faisait partie des victimes. Il est en revanche plus difficile de savoir combien d'anonymes ont perdu de l'argent dans cette escroquerie de grande ampleur. Certaines victimes ont été totalement ruinées.

Bernard Madoff gérait un fonds, la BMIS, qui proposait des investissements avec un rendement exceptionnel de 8 à 12% par an garanti. Le financier américain opérait une fraude pyramidale appelé « schéma Ponzi », où les intérêts sont payés avec les fonds apportés par les nouveaux clients. Ce schéma aurait fonctionné ainsi plus de vingt ans.  

Une personnalité hors-normes

Les sommes détournées permettaient à Bernard Madoff et à sa femme de mener grand train puisqu'ils possédaient un penthouse à Manhattan, une villa en France, plusieurs yachts et des voitures de luxe, leur fortune étant estimée au total à 825 millions de dollars.

Le système s’est effondré à l'automne 2008, au moment de la chute des marchés financiers provoquée par la faillite de Lehman Brothers, quand certains investisseurs ont voulu retirer leurs fonds, alors même que les liquidités venaient à manquer. 

Bernard Madoff, ancien patron non-exécutif du Nasdaq, la bourse électronique, était une personnalité très respectée et un modèle de réussite jusqu'à son arrestation par le FBI, la police fédérale américaine. Il n’y avait pas plus aimé et respecté que Bernard Madoff, connu pour ses activités caritatives comme la lutte contre le cancer. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail