Syrie: Moscou dit avoir tué «environ 200 combattants» lors d'un bombardement

Publicité
L'armée russe a annoncé lundi avoir tué "environ 200 combattants" en Syrie lors d'un bombardement aérien sur une base abritant "des terroristes" au nord-est de la ville de Palmyre.

   "Après confirmation par plusieurs sources de la localisation des cibles terroristes, les forces aériennes russes ont effectué plusieurs frappes à la suite desquelles deux abris ont été détruits et environ 200 combattants tués", a indiqué le ministère russe de la Défense, dans un communiqué publié sur Facebook.