Loi programmation militaire en France: vote surprise du Sénat qui refuse de renouveler sa confiance

Publicité
Le Sénat dominé par l'opposition de droite a créé la surprise mercredi et refusé, contrairement à l'Assemblée nationale la veille, de renouveler sa confiance dans la loi de programmation militaire 2019-2025, pour protester contre l'absence d'une actualisation de cette LPM, pourtant "promise". 

   Ce vote des Sénateurs est sans conséquence pour le gouvernement mais il constitue toutefois un désaveu de la déclaration du Premier ministre Jean Castex qui a recueilli 236 votes contre (LR, PS, CRCE à majorité communiste, écologistes) et 46 votes pour.