France: plusieurs associations lancent une action contre l'État pour faire cesser les contrôles au faciès

Publicité

Un collectif de six associations, dont Amnesty International et Human Rights Watch, saisit jeudi la justice à travers une action de groupe inédite en France pour enjoindre l'État à cesser les « contrôles d'identités discriminatoires » par la police. En janvier, les associations avaient mis en demeure le gouvernement d'engager des « réformes structurelles » et de « prendre des mesures concrètes » afin de faire cesser ces contrôles. Le délai de quatre mois permettant aux autorités de répondre étant expiré, elles saisissent jeudi le Conseil d'État.