Mali: un accident de la route fait 37 morts dans le centre du pays

Une femme marche au bord de la route dans la région de Segou au Mali. (Photo d'illustration)
Une femme marche au bord de la route dans la région de Segou au Mali. (Photo d'illustration) Getty Images - Poncho

Un accident de la circulation s’est produit en fin de matinée sur l’axe Bamako-Ségou entre un car de transport de passagers et un camion de marchandises. Le bilan provisoire est de 37 morts ainsi que de nombreux blessés graves selon les services du ministère des Transports. Les ministres des Transports et de la Sécurité se sont rendus sur les lieux.

Publicité

Avec notre correspondant à Bamako, Kaourou Magassa

Trente-sept personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées ce mardi dans un accident de la circulation près de la ville de Ségou, dans le centre du pays, a indiqué le gouvernement malien. « 37 morts et des blessés graves. C'est le bilan provisoire d'un accident de la circulation routière survenu ce mardi à Zambougou, à 20 km de Ségou », a écrit le gouvernement sur Twitter, sans préciser les circonstances.

Sur des images postées sur les réseaux sociaux, on aperçoit la moitié d’un car bleu-blanc-rouge aux couleurs de la compagnie air Niono éventré de l’avant jusque la moitié du véhicule. Les vitres arrières sont totalement brisés ce qui laisse peu de doute sur l’extrême violence du choc avec le camion de transport de marchandises. Les deux engins ont d’ailleurs terminé leur courses projetés sur le bas côté de la route.

Selon des détails fournit par Douba Dembélé, un agent de la mairie de Ségou joint au téléphone et qui s’est rendu sur les lieux, le pneu avant droit du gros porteur aurait crevé en pleine circulation. Cet incident a fait dévié le camion de sa trajectoire, causant la perte de contrôle du véhicule par son chauffeur et la collision fatale avec le car.

L’assistance des éléments de la protection civile a permis de prendre en charge les blessés qui ont été acheminés vers l’hôpital Nianakoro Fomba de Ségou et d’extraire les dépouilles des décombres.

Dépêchés sur les lieux pour constater les dégâts, le ministre de la Sécurité, celui des Transport ainsi que le gouverneur de la région se sont rendus au chevet des blessés ainsi qu’auprès des familles des défunts.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail