Accéder au contenu principal
Espagne

Espagne : Zapatero appelle à l'effort de tous pour sortir de la crise

José Luis Rodriguez Zapatero après son discours devant les parlementaires espagnols, à Madrid, le 14 juillet 2010.
José Luis Rodriguez Zapatero après son discours devant les parlementaires espagnols, à Madrid, le 14 juillet 2010. Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a défendu mercredi 14 juillet sa politique économique face à la crise lors du discours annuel sur l'état de la nation, devant les parlementaires espagnols. Il a appelé à l’effort de tous pour sortir de la crise. 

Publicité

 

Avec notre correspondante à Barcelone, Martine Pouchard

Il faut se rendre à l’évidence, l’euphorie en Espagne n’aura duré que quelques jours, le temps de fêter les dieux du stade.

Dur retour à la réalité pour José Luis Rodriguez Zapatero, le Premier ministre, qui n’aura pas vraiment profité de l’effet porteur de cette Coupe du monde de football. « C’est une année noire et difficile », a-t-il reconnu en préambule, avant de détailler les réformes en marche et d’appeler à l’effort de tous pour sortir de la crise.

« C’est le discours du sacrifice », explique le journal El Pais. Pour une fois, José Luis Rodriguez Zapatero abandonne les pronostics optimistes et les mesures populistes.

Il fallait s’attendre à une volée de bois vert du côté de l’opposition. La droite, comme toujours, a critiqué durement l’action du gouvernement et surtout du Premier ministre. « Vous nous avez fait perdre une année », lui a dit le leader du Parti populaire, Mariano Rajoy, qui a réclamé la convocation d’élections anticipées. Un combat politique sur fond de crise économique que condamne le Premier ministre Zapatero, qui accuse son adversaire de chercher à profiter de la crise économique.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.