Pologne / UE

Tournée européenne du nouveau président polonais

Le président polonais Bronislaw Komorowski (G) a été reçu par le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso  ce 1er septembre 2010.
Le président polonais Bronislaw Komorowski (G) a été reçu par le président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso ce 1er septembre 2010. Reuters/Thierry Roge

Bronislaw Komorowski qui a pris ses fonctions début août est à Bruxelles ce mercredi 1er septembre. Il a été reçu par le président de la commission européenne José Manuel Barroso et par le président du Parlement Jerzy Buzek. Bronislaw Komorowski se rendra ensuite à Paris puis à Berlin. Ses premiers pas en Europe sont suivis attentivement, dans la mesure où son prédécesseur, Lech Kaczynski, menait une politique qualifiée souvent d’europhobe.  

Publicité

Bronislaw Komorowski est attendu les bras ouverts dans les capitales européennes. Il vient d’un milieu politique fortement pro-européen, et il souligne souvent lui-même son attachement à l’intégration européenne.

Comme chaque dirigeant national, il n’hésitera certainement pas à défendre les intérêts de son pays, mais le style de la défense sera sans aucun doute très différent de celui du président défunt Lech Kaczynski et de son frère jumeau Jaroslaw, qui était toujours derrière lui dans les coulisses des négociations européennes.

Exit donc le jusqu’au-boutisme et le nationalisme exacerbé, presque caricatural, des frères Kaczynski ; place à l’ouverture et à l’esprit de compromis, prônés par Bronislaw Komorowski.

Déjà au niveau national, il avait placé sa campagne électorale sous le slogan « C’est l’entente qui nous fait avancer ». Tous les espoirs sont permis qu’il aille appliquer le même principe à l’Europe. Il a passé son premier test en rencontrant les présidents de la Commission et du Parlement européens. Il se rendra ensuite à Paris et à Berlin.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail