Accéder au contenu principal
Russie / Venezuela

La Russie va construire la première centrale nucléaire du Venezuela

Le président vénézuélien Hugo Chavez (g) et son homologue russe Dmitri Medvedev au Kremlin, le 15 octobre 2010.
Le président vénézuélien Hugo Chavez (g) et son homologue russe Dmitri Medvedev au Kremlin, le 15 octobre 2010. REUTERS/Denis Sinyakov
Texte par : RFI Suivre
5 mn

La Russie et le Venezuela ont signé un accord pour la construction de la première centrale nucléaire dans ce pays d'Amérique latine, lors d'une rencontre vendredi 15 octobre à Moscou entre le président Hugo Chavez et son homologue russe Dmitri Medvedev. « Même un pays aussi riche en pétrole et en gaz que le Venezuela a besoin de développer de nouvelles sources d'énergie », a affirmé le président russe.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

C'est l'agence russe de l'énergie atomique Rosatom qui fera entrer le Venezuela dans l'ère de l'énergie atomique en construisant et en mettant en service la première centrale nucléaire civile du pays.

«Il y a à la fois une dimension diplomatique... et des complémentarités en matière énergétique et de fourniture d'armement»

Président la cérémonie au Kremlin, aux côtés de son homologue vénézuélien, Hugo Chavez, Dmitiri Medvedev a tenu à rassurer les dirigeants qui pourraient s'inquiéter d'un tel accord, conclu avec un pays qui entretient des relations amicales avec l'Iran. « Je tiens à souligner que nos intentions sont absolument pures et transparentes : nous voulons que notre partenaire dispose de tout un éventail de possibilités énergétiques. Même un pays aussi riche en pétrole et en gaz que le Venezuela a besoin de développer de nouvelles sources d'énergie », a-t-il affirmé.

Réduire sa dépendance au pétrole et au gaz, c'est justement le but affiché du président vénézuélien. Dans la grande salle du Kremlin, à l'issue de la cérémonie de signatures, Hugo Chavez a tenu à remercier chaleureusement son homologue russe : « La construction d'une centrale nucléaire au Venezuela avait été négociée lors d'une visite du Premier ministre russe Vladimir Poutine à Caracas en avril dernier. Ces dernières années, le Venezuela a surtout acquis des armes et des hélicoptères russes. Avec ce nouvel accord, la Russie s'ouvre de nouvelles perspectives sur le marché vénézuélien. » 

C'est quelque chose que nous surveillerons de très près. Nous voulons nous assurer que cet accord de coopération sur le nucléaire civil respecte toutes ses obligations et que, quoiqu'il résulte de cette annonce, il soit réalisé selon les standards internationaux...

Réaction prudente des Etats-Unis avec Philip Crowley, porte-parole du département d'Etat américain

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.