Espagne / religion

Benoît XVI : la foi chrétienne doit «retrouver une nouvelle vigueur» en Europe

Le pape Benoît XVI lors de la messe de consécration de la Sagrada Familia, à Barcelone, le 7 novembre 2010.
Le pape Benoît XVI lors de la messe de consécration de la Sagrada Familia, à Barcelone, le 7 novembre 2010. REUTERS/Albert Gea

Le pape a terminé dimanche 7 novembre sa visite en Espagne. Benoît XVI s'est rendu à la Sagrada Familia à Barcelone. L'occasion pour lui de rappeler les positions de l'Eglise sur ce que doit être à ses yeux la famille. Le pape a voulu lancer depuis l'Espagne un message à l'ensemble de l'Europe.

Publicité

Avec notre envoyé spécial à Barcelone, Antoine Marie Izoard

Ce douzième voyage européen de Benoît XVI n’a pas failli à la règle. Le pape est venu en Espagne réveiller le Vieux Continent, lui rappeler ses racines chrétiennes. Samedi, à Saint Jacques de Compostelle il a appelé l’Europe à « s’ouvrir à Dieu », « un Dieu, a-t-il dit, qui n’est pas un rival de l’homme ».

Puis 24 heures plus tard au moment de quitter Barcelone, le pape a souhaité que la foi chrétienne retrouve une nouvelle vigueur sur le continent. Des propos prononcés à la fois devant le couple royal espagnol et le chef du gouvernement, le socialiste Jose Luis Zapatero.

Mais outre les valeurs spirituelles et religieuses, Benoît XVI a aussi exhorté l’Espagne et toute l’Europe à ne pas délaisser les questions morales et sociales.

A Barcelone, c’est tout un symbole, il a inauguré la basilique de la Sagrada Familia, la Sainte famille. Dans cet édifice encore inachevé, il a souhaité que l’Etat soutienne résolument les familles par des mesures économiques et sociales appropriées.

Dans une Espagne où l’avortement est facilité depuis quelques mois, le pape a de nouveau réaffirmé que l’Eglise s’opposait à toute forme de négation de la vie humaine. Dans une allusion à peine voilée, il a aussi rappelé l’opposition de l’Eglise au mariage homosexuel.

D’ailleurs Benoît XVI avait été accueilli sur le chemin qui le menait à la Sagrada Familia par plusieurs dizaines d’homosexuels qui s’embrassaient sur la bouche de façon ostentatoire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail