Espagne

En Espagne, le leader indépendantiste basque Otegi rejette tout recours à la violence

Arnaldo Otegi lors de son procès à Madrid (Espagne) le 12 novembre 2010.
Arnaldo Otegi lors de son procès à Madrid (Espagne) le 12 novembre 2010. REUTERS/Juan M. Espinosa

Le leader historique de Batasuna réitère, avec plus de force encore, son credo récent : non à la lutte armée. « Nous rejetons l'usage de la violence pour imposer un projet politique » a déclaré Arnaldo Otegi lors du dernier jour de son procès pour apologie du terrorisme, vendredi 12 novembre 2010. Il faisait alors clairement allusion au groupe ETA considéré par la justice comme étant le bras armé de Batasuna. Une déclaration qui n’est pas sans arrières pensées puisque Otegi espère pouvoir participer aux prochaines élections municipales.

Publicité

Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

« Nous parions désormais pour une issue exclusivement pacifique et démocratique. Je le dis de façon claire et nette ». Alors qu'il se trouve sur le banc des accusés, le chef de file du séparatisme radical basque, Arnaldo Otegi a martelé cette formule à satiété.

Il a beau être jugé pour une vieille affaire d'apologie du terrorisme, il souhaite surtout parler du présent, de sa conviction aujourd'hui. Leader historique de Batasuna, le bras politique d'ETA mis hors la loi en 2003, Otegi a opéré un virage important.

Il l'avait déclaré depuis la prison au journal El Pais à la mi-octobre, il l'a réaffirmé avec plus de force que jamais : lui et les siens sont opposés à la violence armée, ils se démarquent des attentats d'ETA et ils pensent que la solution au conflit basque passe par le dialogue et seulement par le dialogue.

Pour Otegi, emprisonné ou non, l'enjeu est important. Il s'agit d'être autorisé à participer aux élections municipales du printemps 2011. Pour l'instant, le gouvernement Zapatero y est opposé et exige d'Otegi qu'il « coupe tous les ponts » avec l'organisation terroriste.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail