Ukraine / Union Européenne

Kiev a obtenu un premier pas vers l’exemption de visas pour ses citoyens

Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch (g), le président du Conseil européen Herman Van Rompuy (c) et le président de la Commission européenne Manuel Barroso (d), le 22 novembre 2010 à Bruxelles.
Le président ukrainien Viktor Ianoukovitch (g), le président du Conseil européen Herman Van Rompuy (c) et le président de la Commission européenne Manuel Barroso (d), le 22 novembre 2010 à Bruxelles. Reuters / Thierry Roge

A l’occasion du 14e sommet entre l’Union européenne et l’Ukraine, qui réunissait le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, Kiev a obtenu un premier pas vers l’exemption de visas pour ses citoyens.

Publicité

Avec notre bureau de Bruxelles,

Lors de ce sommet, les représentants européens et le président ukrainien ont dessiné les contours du plan sur l’exemption des visas pour les citoyens ukrainiens.

L’adoption de ce document ne constitue en fait qu’un premier pas. Kiev devra encore faire des efforts en matière de contrôle des frontières et de protection des documents d’identité, pour que les Ukrainiens puissent circuler librement dans l’espace Schengen.

Côté européen, on semble plus réservé

Selon le président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, l’accord pourrait être effectif dès la première moitié de l’année 2011. Côté européen, on semble plus réservé. Pour Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, le rapprochement avec l’Union européenne est intimement lié à une amélioration de la situation dans le domaine des droits de l’homme et de la liberté de la presse.

Les dirigeants européens ont salué une promesse du président ukrainien : il s’est engagé à ne plus faire revivre à l’Europe une crise du gaz comme les précédentes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail