UE / Economie

Reprise de la croissance en Union européenne

Le PIB européen devrait afficher une hausse de 1,75% en 2011
Le PIB européen devrait afficher une hausse de 1,75% en 2011 Getty images

Surprise pour le gouvernement français : avec une hausse de 1%, la croissance a été beaucoup plus forte que prévu au premier trimestre 2011. Il s’agit du plus fort taux depuis 2006, a annoncé la ministre de l’Economie Christine Lagarde, qui prévoit une croissance de 2 % pour 2011. Des chiffres encourageants en France donc, mais aussi en Europe.

Publicité

Avec notre bureau de Bruxelles

La Commission européenne confirme cette reprise au sein des Vingt-sept. Le PIB (Produit intérieur brut) devrait ainsi progresser de 1,75 % cette année, et atteindre les 2 % en 2012. Cette tendance meilleure que prévue s’explique par un marché mondial plus favorable, et les entreprises européennes se disent davantage optimistes quant aux perspectives d’avenir.

Toutefois, cette reprise n’est pas homogène, elle varie fortement d’un pays-membre à l’autre. L’Allemagne reste ainsi le cœur de l’économie européenne. En revanche, certains pays périphériques de l’Union, comme la Grèce, l’Irlande ou le Portugal, rencontrent toujours des difficultés.

Le commissaire chargé des Affaires économiques et monétaires, le Finlandais Olli Rehn, reste donc prudent. L’inflation devrait d’ailleurs s’accélérer pour atteindre en moyenne près de 3 % dans l’ensemble de l’Union. Il faudra attendre l’année prochaine pour voir la courbe s’inverser.

Ce tableau de prévision de l’économie européenne connaît d’autres insatisfactions. Cette reprise graduelle devrait être pauvre en créations d’emplois. Le marché du travail devrait s’améliorer, mais lentement. Le taux de chômage atteindrait, d’ici la fin de l’année, un petit peu plus de 9% au sein des Vingt-sept.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail