Espagne

Le mouvement de protestation se poursuit à Madrid

Les manifestants ont installé leur camp sur la place Puerta del Sol à Madrid .
Les manifestants ont installé leur camp sur la place Puerta del Sol à Madrid . Reuters

A Barcelone, les jeunes « indignés » ont été évacués par la force de la place de Catalogne ce vendredi 27 mai 2011. Mais à Madrid, les manifestants espagnols sont toujours sur la place Puerta del Sol et ils restent toujours aussi déterminés.

Publicité

La place est toujours couverte de bâches de toutes les couleurs qui protègent les tentes. C'est en quelque sorte un village alternatif qui s'est insallé en plein centre de la capitale. La Puerta del Sol est devenu le foyer de la contestation. 

Ni les larmes de leurs camarades à la place de Catalogne à Barcelone, ni les orages qui viennent de s’abattre sur Madrid n’ont entamé leur moral. L’une des manifestantes fait d’ailleurs part de sa détermination : « On veut un changement politique mais aussi pour que les gens soient plus aimables les uns avec les autres. On est très content. Jusqu’à quand on va rester ? On ne sait pas mais on veut revendiquer tout ça. On veut rester ici, on ne partira pas ».

Pour jouer un rôle politique, le mouvement du 15 mai devra plier, un jour ou l’autre, la tente. Ensuite, l’objectif sera de s’imposer dans un paysage qui est passé en Espagne depuis les élections du 22 mai du rose au bleu.

D’autant plus que le ministre de l’Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba, envisage une évacuation de la place de la Puerta del Sol. Une demande du gouvernement régional a été faite dans ce sens.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail