Russie

Medvedev: 30 milliards de tonnes de déchets dangereux sont entreposés en Russie

Le président russe Dmitri Medvedev.
Le président russe Dmitri Medvedev. REUTERS/Alexander Natruskin
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Trente milliards de tonnes de déchets dangereux sont entreposés en Russie. C'est Dmitri Medvedev qui l'a affirmé au cours d'un conseil environnemental qu'il avait convoqué. Il en a profité pour taper sur les doigts du gouvernement, lui reprochant de ne pas mettre en œuvre ses instructions en matière de protection de l'environnement.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

Depuis deux jours, le président affiche ses préoccupations environnementales. Mercredi 8 juin, il recevait au Kremlin plusieurs représentants d'organisations écologistes. Ce jeudi, il a tenu un conseil gouvernemental sur l’environnement à Dzerjinsk.

Ce n’est pas par hasard que Dmitri Medvedev avait choisi cette ville de la Volga pour cet événement : c'est l'une des villes les plus polluées au monde. A l’époque de la Guerre froide, la ville a abrité l'un des plus importants centres de l'industrie chimique de l'URSS et la Russie d’aujourd’hui doit gérer ce lourd héritage.

Mais la pollution de se limite pas à cette région. « Il y a énormément de problèmes environnementaux… il y a ceux hérités du passé, mais il y en a aussi de nouveaux », a reconnu Dmitri Medvedev qui se montre préoccupé par la situation écologique de son pays.

La Russie, est notamment très en retard sur le recyclage des déchets : cela nécessite de gros investissements, a dit le président, qui en a appelé au secteur privé et en particulier aux industriels qu’il avait conviés à la réunion de ce jeudi.

Une réunion qui lui donne également l'occasion d'adresser de nouvelles critiques au gouvernement de Vladimir Poutine, auquel il reproche de ne pas avoir appliqué ses instructions en matière de protection de l'environnement. Une nouvelle pique au Premier ministre que les analystes politiques, à l'affut du moindre signe de discorde au sein du tandem, vont se charger de décrypter à neuf mois de la présidentielle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail