Suisse/BIT /Travail des enfants

Près de 115 millions d’enfants effectuent un travail dangereux

Le BIT estime que de nombreux enfants sont enrôlés dans l'armée pour faire la guerre.
Le BIT estime que de nombreux enfants sont enrôlés dans l'armée pour faire la guerre. Photo : AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

A l 'occasion de la Journée mondiale des Nations unies contre le travail des enfants, ce dimanche 12 juin, le BIT, le Bureau international du Travail estime que plus de 115 millions d'enfants et d'adolescents dans le monde, soit plus de 7% de la population mondiale des moins de 18 ans, font un travail dangereux dans un rapport publié vendredi. L'agence de l'ONU précise que ces emplois dangereux vont de l'exploitation minière à la métallurgie en passant par l'agriculture, la fabrication de chaussures, l'horticulture ou encore l'enrôlement dans l'armée pour faire la guerre. 

Publicité

 Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

Agé de 10 ans, Rodel travaillait de 8 à 12 heures par jour pour gagner un à deux dollars dans la mine de Bicol dans la province des Camarines aux Philippines lorsqu’il a fait une chute de dix mètres dans la galerie. Ses blessures l’ont rendu inapte au travail. Il a regagné l’école.

Ils sont plus d’un million à se faufiler ainsi grâce à leur petite taille dans les galeries des mines des quatre coins du monde. D’autres travaillent dans l’agriculture, comme vendeurs de rue ou sont enrôlés dans l’armée pour faire la guerre.

Pas moins de 250 millions d’enfants occupent un emploi dans le monde, 115 millions d’entre eux exerçant un travail dangereux. Frappées par la crise économique, les familles sont de plus en plus souvent dans l’obligation de mettre leur progéniture au travail pour survivre. Et la pratique s’étend de jour en jour.

C’est en Afrique que l’élimination du travail des enfants a le moins progressé. La région sub-saharienne dénombre le plus fort pourcentage : 26 à 27% d’enfants économiquement actifs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail