Grèce/France/Allemagne

Le compromis franco-allemand sur la dette grecque

le Président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel.
le Président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel. ( Photo : Hannibal Hanschke/ Reuters)
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Il faut trouver au plus vite une solution pour sortir la Grèce de l'ornière c'est le message que Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont adressé le 17 juin à leurs partenaires et aux marchés. Les deux poids lourds de la zone euro, jusqu'à maintenant divisés sur la meilleure façon de venir en aide aux Grecs, ont donc rétabli l'unité entre eux, c'est du moins le message qu'ils ont absolument voulu faire passer.

Publicité

Que les deux pays qui représentent à eux seuls plus de 60% du PIB de l'Union monétaire soient incapables de s'entendre pour sauver la Grèce est un très mauvais signal envoyé aux marchés. Les deux parties ont donc fait des compromis. Nicolas Sarkozy a fait un petit pas vers Berlin en acceptant que les créanciers privés soient mis à contribution comme le demande instamment la chancelière allemande pour satisfaire son électorat. Et Angela Merkel avance également ou plutôt elle recule puisqu'elle admet finalement que cette contribution soit basée sur le volontariat.

Par ailleurs la chancelière allemande envisage le recours au roulement de la dette, une solution prônée par les Français qui consiste à racheter la dette dès qu'elle arrive à échéance. Quelle que soit l'issue trouvée, la Banque centrale européenne, la gardienne de l'euro malmenée la semaine dernière, doit en être la clé de voûte.

Enfin la consigne est claire: il faut aller très vite et éviter à tout prix un événement de crédit, un terme financier qui signifie que la Grèce est perçue comme un Etat en faillite. Maintenant que ces grands principes sont acquis, les experts au chevet de la Grèce devront faire preuve de beaucoup d'imagination pour trouver le dispositif ad hoc.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail