Accéder au contenu principal
ESPAGNE/CRISE ÉCONOMIQUE

Manifestations des enseignants et lycéens en Espagne

Pour les enseignants, l'éducation nationale est devenue la cible des mesures d'austérité. Séville, le 20 septembre 2011.
Pour les enseignants, l'éducation nationale est devenue la cible des mesures d'austérité. Séville, le 20 septembre 2011. Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Conséquence de la crise et des mesures d'austérité, en Espagne, les enseignants et les lycéens sont en colère. Ils étaient des milliers à manifester ce mardi 20 septembre 2011 à Madrid et dans les grandes villes du pays contre les coupes budgétaires dans le secteur de l'éducation.

Publicité

Avec notre correspondant à Madrid, François Musseau

« L'enseignement, ce n'est pas une dépense, c'est un investissement, un investissement pour le futur ». Tel est le slogan principal qu'on pouvait entendre dans les rues de Madrid, mais aussi dans celles de Séville, de Santander, de Murcie ou encore de Palma de Majorque.

Au total, ce sont dix communautés autonomes qui sont sur le pied de guerre contre les coupes budgétaires drastiques faites dans l'enseignement, une compétence régionale en Espagne.

Uniquement à Madrid, 5 000 professeurs intérimaires ont perdu leurs postes; quant aux enseignants titulaires, ils sont moins nombreux, avec plus d'élèves et aussi deux à trois heures de cours supplémentaires.

La protestation avait commencé début septembre en Catalogne, elle s'étend désormais à l'essentiel du pays, depuis que les régions sont soumises à des réductions budgétaires draconiennes. S'ils n'obtiennent pas gain de cause, les manifestants ont menacé de poursuivre leur lutte jusqu'au bout.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.