Accéder au contenu principal
Europe/ Suisse

Arrêt progressif du nucléaire en Suisse

Vue générale de la centrale nucléaire de la ville de Leibstadt en Suisse, à 50 km de Zurich.
Vue générale de la centrale nucléaire de la ville de Leibstadt en Suisse, à 50 km de Zurich. REUTERS/Arnd Wiegmann
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Conseil des Etats a confirmé le vote du Sénat : la Suisse arrête la construction de nouvelles centrales progressivement d’ici à 2034. La décision a été votée ce mercredi 28 septembre 2011. Cependant, cette décision n’interdit pas la poursuite des recherches dans le domaine du nucléaire.

Publicité

Avec notre correspondant à Genève, Laurent Mossu

Le dernier mot a été dit. La Suisse va sortir progressivement du nucléaire. La Chambre Haute du Parlement a ratifié la décision prise en juin par les députés. Désormais, le gouvernement et le Parlement sont sur la même ligne.

La Confédération renonce à la construction de nouvelles centrales. L’exploitation des cinq réacteurs en activité sera arrêtée. Le découplage du réseau sera engagé en 2019 avec la fermeture de Beznau 1. Les autres sites seront successivement stoppés jusqu’à la fermeture complète achevée en 2034. Avant le vote les sénateurs avaient entendu la ministre en charge de l’Energie leur dire que la Suisse était à un tournant et que le moment était venu de miser sur les énergies renouvelables.

Notons tout de même que la recherche dans le domaine du nucléaire n’est en rien interdite. Ce qui laisse selon certains observateurs une porte entrouverte. Personne ne doute d’ailleurs que le cas échéant la décision de ce jour puisse être inversée par les politiques et le peuple.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.