Accéder au contenu principal
POLOGNE

Législatives en Pologne : duel serré entre le libéral Tusk et le conservateur Kaczynski

Le Premier ministre Donald Tusk (G) et son rival Jaroslaw Kaczynski.
Le Premier ministre Donald Tusk (G) et son rival Jaroslaw Kaczynski. Reuters/Kacper Pempel
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les Polonais se rendent aux urnes ce dimanche 9 octobre 2011. En élisant un nouveau Parlement, ils décideront soit de prolonger le mandat du gouvernement libéral et pro-européen de Donald Tusk, soit de transférer le pouvoir à son principal rival, le conservateur nationaliste et eurosceptique Jaroslaw Kaczynski et son parti Droit et Justice (PiS).

Publicité

Tous les sondages attribuent la première place au parti libéral au pouvoir, la Plateforme civique (PO). Toutefois, aucun institut ne lui donne la majorité absolue. Chaque point gagné sur ses rivaux aura donc une importance capitale pour la capacité de gouverner du parti de Donald Tusk. Un bon résultat lui permettra de continuer sa coalition avec un petit parti paysan (PSL), coalition stable, qui a fait ses preuves.

La Pologne est le seul pays européen qui a réussi à maintenir une croissance positive tout au long de la crise mondiale. Un faible score pourrait contraindre la Plateforme civique à s’allier avec de nouveaux partenaires, comme Janusz Palikot, un dissident très anticlérical du parti qui atteint dans les sondages 8 à 10% des intentions de vote.

Mais l’essentiel pour la formation de Donald Tusk, c’est de ne pas laisser la droite conservatrice de Jaroslaw Kaczynski revenir au pouvoir. Une telle issue des élections aurait non seulement profondément changé la situation interne en Pologne, mais aussi son image et sa politique sur la scène internationale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.