RUSSIE / TADJIKISTAN

Plus de 1500 migrants tadjiks interpellés en Russie

Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les autorités russes mènent une campagne contre les migrants tadjiks. Ces derniers jours, la police a interpellé 1 500 ressortissants dans différentes régions pour séjour ou travail illégal. 300 d’entre eux auraient déjà été expulsés, selon un porte-parole des services de migration du Tadjikistan. Depuis la condamnation à la prison la semaine dernière d'un pilote russe au Tadjikistan accusé de contrebande et franchissement illégal de la frontière, les relations entre les deux pays de l'ex-URSS sont tendues. Moscou exige la libération du pilote.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Anastasia Becchio

Les autorités russes nient officiellement tout lien avec la condamnation du pilote au Tadjikistan. Pas de quoi calmer les organisations de défense des droits de l’homme  qui se souviennent de la campagne d’expulsion menée contre les Géorgiens en 2006.

D'autant que les déclarations hostiles aux migrantsTadjiks se multiplient. Le chef des services sanitaires russes a suggéré, par exemple, de fermer les frontières aux ressortissants tadjiks, affirmant qu'ils étaient porteurs de tuberculose et du virus du sida. Des déclarations dangereuses et dénuées de fondement, selon Olga Abramenko, de l’ONG Mémorial, à Saint Petersbourg. « Les migrants attrapent justement la tuberculose en venant Russie. On a pratiquement une épidémie de tuberculose. On ne peut pas dire qu’ils nous apportent ces maladies graves », s’insurge-t-elle.

Pour Olga Abramenko ces interpellations massives de migrants ne sont sans doute pas innocentes en pleine campagne des législatives : « Cette décision de réprimer les migrants tadjiks est une mesure très populiste, parce qu’en Russie, il y a malheureusement beaucoup de gens qui détestent tous ceux qui ne ressemblent pas à des Russes. Ces mesures apportent de l’eau à leur moulin ».

Selon un sondage de l'institut Levada, près de trois Russes sur cinq sont favorables au slogan « La Russie pour les Russes ».
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail