Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Classement BBC des femmes de l’année : 11 femmes et un panda

Tian Tian, « femme » du mois de décembre, selon la BBC.
Tian Tian, « femme » du mois de décembre, selon la BBC. REUTERS/China Daily
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Le site internet de la radio britannique BBC a publié mercredi 28 décembre 2011 son classement des femmes ayant marqué l’année. On y trouve des personnalités incontournables, comme Charlene Winstock, mariée en juillet au prince Albert de Monaco, Eman al-Obeidi, victime médiatisée du régime de Mouammar Kadhafi, d’autres plus discutables, mais aussi un panda. Sur internet, le classement fait polémique.

Publicité

Le regard doux, les yeux cerclés de noir, le crâne recouvert d’une vénérable toison blanche, un peu corpulente, Tian Tian est la femme du mois de décembre, selon le site internet de la BBC. Elle côtoie au classement des personnalités féminines de l’année 2011 : Charlene Winstock, mariée en juillet au prince Albert de Monaco, Nafissatou Diallo, ou encore la députée américaine Gabrielle Giffords. Tian Tian n’est pas une princesse. Elle n’est pas non plus une dissidente chinoise ou une actrice hollywoodienne. D’ailleurs, Tian Tian n’est même pas une femme. C’est un panda.

Tian Tian – de son nom d’adoption Sweetie – est l’un des deux plantigrades arrivés au début du mois de décembre au zoo d’Edimbourg, en Ecosse. Loués à la Chine pour 600 000 livres par an pendant dix ans, ils ont été accueillis à l’aéroport par un tonnerre d’applaudissements. Le quotidien britannique Daily Mirror raconte que les quatre pilotes de l’avion qui les a transportés ont même porté le kilt traditionnel écossais en leur honneur.

Pour la BBC, une telle popularité justifiait donc que Tian Tian figure dans la sélection des femmes de l’année. Un tel choix aurait pu faire sourire ; c'est le contraire qui s'est produit. Dès sa publication, le classement de la BBC a provoqué une vague de contestation sur internet. Sur son blog, la présentatrice américaine Rachel Maddow a encouragé ses lecteurs à suggérer d’autres personnalités féminines aux journalistes de l’institution britannique. Les réponses, nombreuses, ne se sont pas fait attendre. Le scandale s’est ensuite propagé sur Twitter sous le hashtag #pandagate, faisant de l'affaire Tian Tian le « Watergate » animalier de l'hiver 2011.

Polémique

Mais au-delà du choix de la femelle panda comme « femme » du mois de décembre, c’est l’ensemble du classement qui est sujet à polémique. Journalistes, politiques ou internautes anonymes s’étonnent de ne pas y retrouver Christine Lagarde, nommée à la tête du FMI, Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Liberia et Prix Nobel de la Paix 2011, ou la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton, auteure d’un discours remarqué à Genève sur les droits des homosexuels. Le blog London Feminist dénonce le fait que parmi les onze « vraies » femmes sélectionnées, seules quatre ont eu un rôle actif, tandis que les sept autres ont fait la une des journaux pour ce qu’elles ont subi. A l’inverse, la presque totalité des hommes élus l’ont été pour avoir tenu un rôle actif. Conclusion : le classement de la BBC est sexiste.

Face à la contestation, ses auteurs ont tenté de se défendre. Dans un billet publié sur le site de la BBC, le journaliste Giles Wilson explique que le classement n’est pas basé sur le rôle de chaque sexe dans le monde, qu’il s’agit uniquement d’une sélection de personnalités ayant fait les gros titres de la presse. Et de conclure sur une pirouette : « Si le choix de Tian Tian ne se justifiait pas au moment de la réalisation du classement, c’est désormais le cas ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.