Royaume-Uni / Nouvel an

Les vœux optimistes du Premier ministre britannique David Cameron

Le Premier ministre britannique, David Cameron.
Le Premier ministre britannique, David Cameron. REUTERS/Toby Melville

Les Jeux olympiques de Londres, les 60 ans de règne de la Reine, et la crise économique. Ce sont les thèmes abordés par le Premier ministre britannique David Cameron dans ses vœux pour l’année 2012. Un message plutôt optimiste qui tranche avec ceux de ces homologues notamment européens.

Publicité

Avec notre correspondant à Londres, Adrien Moss

C’est dans un message filmé, diffusé sur le site internet du 10 Downing Street [la résidence du Premier ministre britannique ndlr], que David Cameron présente ses vœux aux Britanniques. Plus optimiste que ses homologues européens, il compte sur les Jeux olympiques et les jubilés célébrant les soixante de règne de la reine pour montrer que la Grande-Bretagne a retrouvé sa force malgré la persistance de la crise économique. « Les télévisions du monde entier montreront ces évènements magnifiques. C’est une formidable incitation à aller de l’avant et à montrer fièrement ce que nous pouvons réussir », dit-il.

David Cameron reconnaît quand même que beaucoup de ses concitoyens craignent encore un retour de la récession, la hausse des prix, et un chômage qui n’avait pas été aussi élevé depuis 17 ans. Il admet également que la Grande-Bretagne n’est pas complètement protégée de la crise de la dette qui secoue la zone euro.

La presse populaire applaudit mais le Sun, le journal le plus vendu du pays, compare ce message de vœux hyper optimiste de Cameron à la fameuse histoire drôle sur la crise de 1927. Celle du banquier qui se jette du 25e étage de la Bourse de New York en disant « So far, so good », « Jusque là ça va ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail