Accéder au contenu principal
Royaume-Uni

Royaume-Uni: David Cameron s’attaque aux salaires des grands dirigeants

Le Premier ministre britannique, David Cameron.
Le Premier ministre britannique, David Cameron. REUTERS/Toby Melville
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans une interview au Daily Telegraph, David Cameron, le Premier ministre britannique a annoncé ce dimanche 8 janvier 2012 vouloir donner aux actionnaires un droit de regard sur les salaires des dirigeants des grandes entreprises, en leur proposant un droit de vote. Face à la crise d’austérité dans le pays, la question des salaires des grands patrons suscite au Royaume-Uni un mécontentement croissant.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

David Cameron dit vouloir des salaires patronaux « plus justes » et déclare dans une interview au Sunday Telegraph qu’il entend remplacer le vote uniquement consultatif dont disposent les actionnaires, par un pouvoir de vote direct sur les rémunérations des dirigeants de grandes entreprises.

Le Premier ministre veut aussi s’attaquer à ce qu’il appelle un « capitalisme de copinage » et à un système dans lequel les hauts dirigeants, qui siègent dans divers conseils d’administration, approuvent eux-mêmes leurs rémunérations et augmentations réciproques en se donnant « des tapes dans le dos ».

Le débat sur les inégalités de salaires et notamment ceux des grands patrons qui ont augmenté de plus de 4 000% ces trente dernières années a été relancé à la veille du week-end par les travaillistes. Et l’annonce du Premier ministre est une réponse directe aux critiques de l’opposition.

La Grande-Bretagne est soumise depuis des mois à un programme d'austérité sans précédent qui pèse sur le pouvoir d'achat et l'emploi, tout en épargnant les plus hauts revenus. Selon le Sunday Telegraph, l'appel du pied du parti Labour à une « classe moyenne étranglée » séduit l’électorat britannique, et inquiète les stratèges conservateurs qui cherchent à se réapproprier un concept jusqu’alors absent de leur vocabulaire, celui de justice sociale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.