Accéder au contenu principal
Allemagne / Canada

«Le dépeceur de Montréal», Luka Rocco Magnotta, arrêté à Berlin

Fiche Interpol de Luka Rocco Magnotta.
Fiche Interpol de Luka Rocco Magnotta. Interpol
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Luka Rocco Magnotta, surnommé « le dépeceur de Montréal », a finalement été arrêté ce lundi 4 juin 2012 à Berlin après dix jours de traque. Le jeune Canadien est soupçonné d'avoir tué, démembré et dépecé, fin mai dernier, un étudiant chinois à Montréal et diffusé la vidéo du crime sur internet. Il était aussi recherché à Paris où il avait transité quelques jours avant de se rendre en Allemagne. La police allemande l'a retrouvé dans l'après-midi dans un cybercafé.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibault

C’est l’employé d’un café internet, où un client à l’accent français venait de s’installer, qui a reconnu Luka Rocco Magnetta. Le Canadien s’intéressait d’ailleurs aux données publiées sur son compte sur le site d’Interpol, ce qui a achevé d’attiser les soupçons de l’employé.

La police alertée a arrêté le fugitif sans qu’il n’oppose de résistance. Luka Rocco Magnetta a décliné sans difficulté son identité. Après avoir quitté Montréal pour Paris où la police avait retrouvé sa trace, celui qui a été baptisé le « dépeceur » a pris jeudi 31 mai dernier un autocar à destination de Berlin.

Détenu par la police berlinoise, Luka Rocco Magnetta devait être interrogé par un juge d’instruction qui décidera de la marche à suivre, notamment de l’ouverture d’une procédure d’extradition vers le Canada. D’après un porte-parole de la police berlinoise, cette procédure pourrait durer quelque temps.

Luka Rocco Magnotta est recherché pour avoir tué et dépecé un étudiant chinois à Montréal. Le Canadien de 29 ans, ancien acteur de films pornographiques, avait ensuite diffusé les images de ce meurtre sur internet.

Interpol plus contacts bilatéraux égalent efficacité.

Sylvie Feucher se félicite du travail d'Interpol

Soulagement au Canada

Avec notre correspondante à Montéral, Pascale Guéricolas

C’est avec un soupir de soulagement que les Canadiens ont appris l’arrestation de Luka Rocco Magnotta. Originaire de Toronto, le jeune modèle puis acteur porno, aurait été vu assez fréquemment ces derniers mois dans le village gay à Montréal, la ville où il a commis son crime sordide contre un étudiant chinois.

Une victime dont les Canadiens « doivent se rappeler », a souligné le chef de l’opposition canadienne, « lui qui était venu au Canada pour améliorer son sort ».

De son côté, le Premier ministre canadien Stephen Harper a félicité les forces de police pour leur travail. C’est d’ailleurs le porte-parole de la police montréalaise qui a le mieux résumé le sentiment général. « Il a utilisé le web pour se glorifier, mais le web l’a mené à sa perte », a commenté Ian Lafrenière, faisant référence à l’arrestation du présumé meurtrier dans un café internet berlinois.

Vu le caractère très particulier de ce crime sordide, la police va examiner ses dossiers afin de voir si Magnotta pourrait être relié à d’autres assassinats du même type. En attendant, les procédures d’extradition du jeune homme vers le Canada vont commencer immédiatement. Une entente conclue avec l’Allemagne permet en théorie de le rapatrier rapidement. Sauf si l’accusé conteste la procédure, ce qui pourrait alors retarder son extradition.

Luka Rocco Magnotta, un jeune homme en quête de reconnaissance

Devenir célèbre, voilà ce qui a animé Luka Rocco Magnotta jusqu'à maintenant. Il a tenté de devenir acteur, puis acteur pornographique, il a même passé un casting pour participer à une émission de téléréalité. Tout cela sans succès.

Alors, il met des vidéos sur internet et nourrit son blog de textes étranges qui illustrent son narcissisme. Il affirme ressembler à James Dean, s'interviewe lui-même dans ses vidéos. Puis dans ses posts, il explique comment disparaître sans laisser de traces.

Avant de passer au meurtre, Luka Rocco Magnotta a surtout posté des vidéos de lui en train de torturer des chatons. Trois de ses vidéos ont été repérées par une association de protection des animaux qui a alerté les autorités canadiennes dans un rapport, il y a six mois. Voilà qui aurait peut-être permis de prévenir le crime dont il est soupçonné.

En tout cas, le crime paraît prémédité, avec pour but ultime de faire parler de lui.
Luka Rocco Magnotta est bel et bien devenu célèbre, et c'est cette célébrité qui l'amène désormais derrière les barreaux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.