Royaume-Uni /JO 2012

Royaume-Uni: des billets des JO remis en vente au «coup par coup»

Des soldats appelés en renfort pour occuper des places vacantes. Ici,  lors des épreuves de gymnastique le 29 juillet 2012.
Des soldats appelés en renfort pour occuper des places vacantes. Ici, lors des épreuves de gymnastique le 29 juillet 2012. REUTERS/Mike Blake

Après la polémique déclenchée par les images de rangées entières de sièges vides lors des premières compétitions olympiques, le Locog, le comité organisateur des JO de Londres, a décidé de remettre en vente des billets au coup par coup. Lundi 30 juillet, pour faire taire la polémique, les organisateurs des Jeux Olympiques avaient fait appel aux militaires pour remplir les gradins.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

La pénurie de billets pour ces JO 2012 a depuis le début suscité beaucoup de frustration chez les spectateurs britanniques.

En effet, les places ont été attribuées par tirage au sort et de nombreux demandeurs sont restés bredouilles. Autant dire qu’en découvrant toutes ces places vides pour les épreuves très prisées de natation, gymnastique ou encore de tennis, les spectateurs qui avaient dû, eux, se contenter de rester devant leur télé, ont eu un haut-le-cœur.

Face à leur colère, le comité organisateur a dû réagir au quart de tour. Il a tout d’abord annoncé la tenue d’une enquête, puis lancé une vaste opération de communication pour expliquer la situation, en mettant notamment à contribution le ministre des Sports, Jeremy Hunt.

« Ces sièges sont attribués d’emblée par contrat aux fédérations sportives internationales et au CIO. Et ce sont souvent de très bonnes places extrêmement bien situées. Du coup, ce que nous demandons aux membres de la famille olympique, c’est que s’ils n’ont pas l’intention de les utiliser, est-ce que nous pouvons en reprendre le plus possible, parce qu’il est évident que beaucoup de Britanniques adoreraient assister aux Jeux ».

Depuis, 3 000 billets ont été remis en vente et le Locog a promis que de nombreux autres tickets rendus par les fédérations après négociations seraient à vendre dans la soirée précédant les compétitions. Mais il faudra être rapide, car les premiers tickets revendus sont tous partis en quelques heures.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail