Russie

Russie: le blogueur Alexeï Navalny inculpé et assigné à résidence

Le blogueur anti-corruption Alexei Navalny, à sa sortie de la commission fédérale d'investigation à Moscou, le 31 juillet 2012.
Le blogueur anti-corruption Alexei Navalny, à sa sortie de la commission fédérale d'investigation à Moscou, le 31 juillet 2012. REUTERS/Mikhail Voskresensky

Alexeï Navalny, le blogueur pourfendeur de la corruption en Russie, figure de l'opposition, a été inculpé et assigné à résidence à Moscou ce mardi 31 juillet. Il est accusé d'avoir fait perdre de l'argent à une entreprise publique russe et risque dix ans de prison.

Publicité

Avec notre correspondante à Moscou, Caroline Larson

Alexeï Navalny, 36 ans, vient d’être inculpé d’abus de confiance et de détournement de biens à grande échelle, dans le cadre d’une affaire sur les pertes qu’aurait subies par sa faute une entreprise publique russe à Kirov. Une affaire remontant à 2009, pourtant classée cette année, mais rouverte à l’initiative du chef du comité d’enquête de Russie, Alexandre Bastrykine.

Il faut dire que l’opposant à Poutine et blogeur anti-corruption commence à devenir gênant. Orateur brillant, leader virulent du mouvement de protestation russe, il est désormais seul Russe à figurer sur la nouvelle liste des 100 personnalités les plus influentes, publiée par l’hebdomadaire américain Time. Navalny est assigné à résidence et encourt jusqu’à dix ans de prison.

Précisons que le blogueur s’en était directement pris au chef du comité d’enquête, Alexandre Bastrykine. Navalny a en effet tenté de prouver que ce dernier dissimulait des biens immobiliers et des intérêts commerciaux en République tchèque. Ceci alors que la loi russe interdit aux fonctionnaires de l’Etat et au gouvernement, toute activité commerciale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail