Espagne / Terrorisme

La police espagnole arrête trois hommes suspectés d'appartenir à al-Qaïda

La police espagnole avait déjà arrêté un membre présumé du réseau terroriste, à Valence, le 27 mars 2012.
La police espagnole avait déjà arrêté un membre présumé du réseau terroriste, à Valence, le 27 mars 2012. AFP PHOTO / JOSE JORDAN

Trois personnes présumées membres d'al-Qaïda ont été arrêtées mercredi 1er août dans le sud de l'Espagne. Selon le journal El Pais, les trois hommes ont été interpellés en possession d'explosifs et de poison. La police les soupçonne d'avoir voulu préparer des attentats terroristes. Le ministère de l'Intérieur a confirmé l'« une des plus importantes opérations contre le groupe terroriste », et a annoncé être en possession d'« indices clairs » sur des projets d'attentats en Espagne et à l'étranger.

Publicité

Depuis les attentats qui avaient fait 191 morts en 2004, la police espagnole a mené plusieurs coups de filet importants dans les milieux jihadistes. Mais c'est la première fois que les autorités font état de manière si précise d'un projet d'attentat déjoué.Les trois membres présumés d'al-Qaïda possédaient des explosifs particulièrement destructeurs - capable de « détruire un autobus », selon le ministre de l'Intérieur.

Jorge Fernandez Diaz

Le matériel a été découvert dans un appartement en Andalousie proche de Gibraltar dans le sud du pays. C'est dans ce même logement que l'un des trois suspects a été arrêté. Un logisticien du réseau al-Qaïda, de nationalité turque. Les deux autres, arrêtés au sud de Madrid, sont tous les deux originaires d’ex-Républiques soviétiques.

« L'un d'eux est un cadre très important au niveau international », a souligné le ministère. Les deux islamistes ont été arrêtés alors qu'ils voyageaient à bord d'un autocar parti de Cadix, dans le sud de l'Espagne en direction d'Irun, dans le nord, « avec l'intention présumée de se rendre en France ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail