Accéder au contenu principal
Roumanie

Roumanie : le ministre de l'Intérieur démissionne face à des pressions «inacceptables»

Le Premier ministre de centre gauche a remanié son gouvernement après la démission du ministre de l'Intérieur.
Le Premier ministre de centre gauche a remanié son gouvernement après la démission du ministre de l'Intérieur. REUTERS/Radu Sigheti
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Roumanie, nouvel épisode dans la lutte de pouvoir que se livrent à Bucarest la coalition gouvernementale de centre gauche et le président roumain Traian Basescu, autour du référendum pour sa destitution. Le ministre de l’Intérieur, Loan Rus, organisateur du référendum, a démissionné ce lundi 6 août, face à des pressions « inacceptables », ce qui a entraîné un remaniement du gouvernement. Cinq ministres ont été remplacés.

Publicité

Avant sa démission, le ministre roumain de l'Intérieur a dénoncé des pressions « inacceptables ». A l'origine de ces pressions, le président Traian Basescu, suspendu par le Parlement, et qui a dénoncé des fraudes le jour du référendum organisé pour confirmer sa destitution.

Des pressions sont venues aussi du propre camp du ministre de l'Intérieur démissionnaire, notamment de la part du président du Sénat devenu président intérimaire du pays.

La pomme de discorde : les listes électorales utilisées lors du référendum du 29 juillet. Des listes certifiées conformes par le ministre de l'Intérieur, mais qui ont été contestées dans son propre camp au vu du résultat du scrutin.

En effet, 86% de votants ont validé la destitution du président Traian Basescu, mais le taux de participation est resté en-dessous du seuil de 50%, ce qui devrait permettre à Traian Basescu de retrouver son poste.

La coalition de centre gauche ne l'entend pas de cette oreille. Elle a saisi la Cour constitutionnelle, notamment concernant la validité des listes électorales. Une décision est attendue le 31 août prochain.

Selon de nombreux analystes, cette lutte pour le pouvoir risque de provoquer la détérioration rapide de la situation économique en Roumanie, l'un des pays les plus pauvres de l'Union européenne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.