UE / Biélorussie

Les relations UE-Biélorussie s’enveniment à cause du différend avec la Suède

Une employée de l'ambassade de Suède à Minsk réarrange le drapeau national sur la façade.
Une employée de l'ambassade de Suède à Minsk réarrange le drapeau national sur la façade. REUTERS/Vasily Fedosenko

Les relations entre l'Union européenne et la Biélorussie sont difficiles depuis la mise en place du pouvoir personnel du président Loukachenko dans les années 1990. Des sanctions sont d'ailleurs toujours appliquées par Bruxelles. Dernier épisode de cette brouille, le renvoi de l'ambassadeur de Suède à Minsk suite au largage sur la Biélorussie par un avion suédois d'ours en peluches bardés de slogans pro-démocratie. Les diplomates des Vingt-Sept ont fait part, hier, 10 août de leur solidarité avec Stockholm

Publicité

Avec notre bureau de Bruxelles

Le comité politique et de sécurité qui réunit à Bruxelles les ambassadeurs des 27 Etats membres a tenu à assurer la Suède de la complète solidarité de ses partenaires européens.

Les Vingt-Sept ont averti la Biélorussie que sa décision d’expulser l’ambassadeur de Suède, suite au parachutage des ours en peluche, n’était pas une affaire bilatérale entre Minsk et Stockholm, mais que cela allait durablement affecter l’ensemble des relations entre la Biélorussie et l’UE. Le président du comité politique et de sécurité a affirmé que les sanctions allaient être réévaluées, à l’aune des relations avec la Suède, mais aussi de la situation de la démocratie et des droits de l’homme en Biélorussie.

Les sanctions, en vigueur depuis 2004, devraient donc être renforcées. Elles touchent pour l’instant trente-deux sociétés dont les avoirs dans l’Union européenne sont gelés et 243 dignitaires du régime biélorusse, qui, en outre sont interdits de visas européens.
Par ailleurs, le niveau des contacts sera revu à la baisse. On pourrait par exemple voir réduites ou coupées les aides à la coopération. L’UE prévoit aussi d’intensifier son engagement aux côtés de la société civile biélorusse favorable aux changements démocratiques.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail