Economie / Transport

Premier voyage de la compagnie My ferry link entre Calais et Douvres

La majorité des ex-salariés de la compagnie Seafrance sont aujourd'hui actionnaires de la nouvelle compagnie My ferry link.
La majorité des ex-salariés de la compagnie Seafrance sont aujourd'hui actionnaires de la nouvelle compagnie My ferry link. Mark Renders/Getty Images

La compagnie de ferry transmanche qui a pris la relève de Seafrance, l'entreprise liquidée en janvier dernier, effectue lundi 20 août les premières traversées entre Calais et Douvres en Angleterre. My ferry link emploie majoritairement des anciens de Seafrance.

Publicité

Deux ferries battant pavillon français font leur réapparition ce lundi 20 août entre Calais et Douvres avec le lancement de la nouvelle compagnie My ferry link. Ils effectueront quatre allers-retours chacun par jour. Un navire de fret entrera en activité d'ici quelques mois.

Cette nouvelle compagnie a été constituée en coopérative ouvrière, une Scop, composée majoritairement de salariés de l'ancienne Seafrance, qui sont donc aussi les actionnaires de la nouvelle entité. La Scop utilisera trois des six navires qui appartenaient à Seafrance et qui ont été rachetés pour 65 millions d'euros par Eurotunnel, la société qui exploite le tunnel sous la manche. Là où l'ancienne compagnie de ferries employait 880 personnes, 395 ont retrouvé du travail.

My ferry link table sur une part de marché de 10% de l'activité passagers ce qui n'est pas un objectif facile à atteindre. Car depuis la disparition des ferries Seafrance en novembre 2011 la britannique P et O et Louis Dreyfus armateurs ont augmenté le nombre des navires qui effectuent la liaison transmanche.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail